La thonade : une fête gourmande autour de l'ail inclassable et atypique… vous verrez !

C'est devenu maintenant une institution depuis un demi-siècle, le 3ième jeudi du mois d'août, la bastide de Saint-Clar connait une effervescence de tous les diables de 9h du matin à tard dans la nuit avec le repas moulade et thonade et le concours de l'ail.

Plantons le décor :

  • un marché local sur une place de village ornée d'arcades et flanquée d'une halle aux piliers de bois (du XIII°siècle… excusez du peu…)
  • De l'ail à toutes les sauces, sur les étals des marchands, dans la marmite où se prépare le fameux tourin*, en présentation artistique, pour la thonade du midi et la soirée gourmande.
  • Une cuisine à ciel ouvert, d'immenses barbecues avec thons et moules de Gruissan, 150 bénévoles aux grillades et au service, une place qui se transforme en rassemblement gourmand avec 1.400 convives.

Âmes sensibles s'abstenir !

Pour les festayres*, c'est le rendez-vous à ne pas manquer : vous en aurez plein le nez et plein les papilles, à grand coup de banda*, où l'on danse dans la rue entre deux plats de moules… le tout dans une ambiance très très festive.

Et comme cela ne suffit pas. Le soir venu, les producteurs et artisans vous invitent à une soirée gourmande en proposant des assiettes autour de nos spécialités locales.

On s'installe où on le souhaite, des tables dressées un peu partout… l'animateur joue de la trompette et pousse la chansonnette… puis un bal populaire vous invite à esquisser quelques pas de danse sous la halle…

5 bonnes raisons de vivre la thonade à Saint-Clar

1 - Se promener sur son marché haut en couleurs

Tous les jeudis matin, depuis le Moyen Age, c'est jour de marché à Saint-Clar et le jour de la thonade on met les petits plats dans les grands.

Rien de plus agréable que de prendre le temps de flâner et s'arrêter au stand des producteurs.

Vous pouvez faire le plein de bons produits. Fruits, légumes, melons, ail, conserves de canard, vins et produits bio sont concentrés sur cette place à arcades au charme si particulier des bastides.

Ce jour là, de nombreuses dégustations sont proposées et l'ail "produit phare" est mis en avant.

2 - Participer au concours de l'ail !

Cela vaut le déplacement de participer à la remise des prix du concours de l'ail, idéal pour une immersion dans la vie locale, un peu dans l'esprit des anciennes comices* agricoles.

Vous serez surpris par les présentations exposées au public : d'immenses tresses d'ail, des bouquets que l'on appelle "gerbe" et surtout des maquettes d'un grand réalisme.

Réalisées en pelure d'ail, elles représentent des scènes de la vie et des monuments historiques…cela vaut le détour même si cela peut prêter à sourire. On reste admiratif devant la créativité et la patience de ces producteurs.

 3 - Déguster un repas hors norme : la moulade et la thonade

Si vous venez en Lomagne, il faut au moins vivre une fois l'ambiance de la thonade à Saint-Clar.

Imaginez-vous installé sous la halle avec 1400 convives : villageois et touristes tous ensemble !

Au menu : melon au floc de Gascogne, moule à la plancha et thon grillé à la sauce Gruissanaise, un régal pour les papilles. On y agrémente une salade aux croutons aillés et c'est parti pour la régalade.

500kg de thon (arrivés fraichement de Gruissan) et 1600kg de moules cuisent sous vos yeux sur des immenses barbecues, c'est un vrai spectacle !

Il est nécessaire de réserver à l'avance…très très prisé !

4 - Faire la fête au son des bandas

A Saint-Clar, comme dans beaucoup de villages du Sud Ouest, on a le sens de la fête et du partage.

La thonade en est le parfait exemple.

Ce sont les équipes de foot et de rugby qui sont aux commandes des grillades et du service.

Pour les encourager et nous faire vibrer, la banda* (cette fanfare musicale bardée de couleur vive)

joue au son des cuivres des airs populaires, des dérivés de jazz et des arrangements harmoniques. Vous pourrez les suivre en déambulation dans le village ou les écouter pendant le repas et si le cœur vous en dit vous associer en levant les bras d'avant en arrière….

Et pour ceux qui n'en ont pas assez…le soir on remet cela avec la soirée gourmande et un bal populaire sous la halle.

5 - Vivre une journée avec des expériences inoubliables

  • apprendre à tresser de l'ail
  • écrire à la plume sergent major et faire une dictée au Musée de l'École
  • improviser un paquito* sur les airs de banda*
  • découvrir l'histoire du phénomène des bastides
  • pousser la porte des galeries d'art et des expos à la vieille église
  • se détendre à la Base de Loisirs
  • déguster le fameux tourin* à l'ail

Petit lexique

Festayres : terme gascon désignant une personne qui aime faire la fête.
Une banda : fanfare musicale ambulatoire (bardée de couleurs vives) composée de musiciens qui jouent des instruments à cuivres et des percussions.
Faire paquito : Jeu sportif et festif pratiqué dans le sud-ouest de la France, où plusieurs personnes s’assoient par terre l’une derrière l’autre et font des mouvements d’avant en arrière avec leurs bras levés, pour porter une personne au bout de la file.
Le tourin : soupe à l'ail.
Comices agricoles : Assemblée formée par les propriétaires et les fermiers d'une région pour échanger les expériences de chacun afin d'améliorer les procédés agricoles et, à l'occasion de cette manifestation ouverte au public, de la rendre festive par différentes animations.

La thonade en vidéo

Article publié le 26 octobre 2018