S'amuser à l'école d'autrefois

Encouragés à visiter le Musée de l'École publique, notre curiosité nous a poussé à franchir ses portes !

Viens jouer à la marelle

Au premier abord, le mot musée puis école puis dictée, faisait frémir notre petit groupe.

A l'entrée, une jolie cour d'école aménagée avec différentes marelles et un potager pédagogique invitent au jeu et à la flânerie.

L'histoire de l'école laïque et obligatoire

Elodie nous accueille avec un grand sourire et propose de monter à l'étage. 7 salles retracent l'histoire de l'école des lois Jules Ferry jusqu'aux années 1950. Nous comprenons rapidement que nous ne sommes pas dans un musée classique mais dans un musée d'ambiance.
C'est alors que les mots laïcité et école de la République prennent tout leur sens.

Manuels scolaires et cartes de géographie

Plusieurs stratagèmes tels que des reconstitutions comme l'appartement du maître par exemple et des accompagnements sonores nous font habilement voyager dans le temps. En suivant les galeries de portraits, nous découvrons toute une collection d'objets, de documents et de cartes. Tout cela, dans une scénographie originale et colorée qui donnent envie de se poser sur les bancs de l'école.

Et puis la salle de classe

Aussitôt dit, aussitôt fait, de retour au rez de chaussée les blouses d'écolier nous attendent. Vite! Il faut se mettre en rang et montrer ses mains avant d'entrer dans la salle de classe. Nous sommes invités à nous installer sans bruit aux pupitres de bois. Papiers, buvards, plume métallique et encrier n'attendent que le feu vert de maîtresse Elodie qui désigne le plus jeune d'entre nous au tableau noir pour lire la dictée.

Musée de l'ÉCOLE

La dictée dans la salle de classe

A nos plumes ! Il n'est pas si aisé d'écrire, il faut s'appliquer pour essayer de faire de jolies lettres bien tournées. Je ne peux m'empêcher de regarder ma voisine et d'envier ses pleins et déliés. Bouh…je me suis mis de l'encre partout sur les doigts et la dictée a déjà commencé !

Je ne peux réprimer un fou rire face à cette expérience doucement régressive et là consternation me voilà réprimandé et mis à l'épreuve. Comment écrit-on améthyste et ammoniaque et comment conjugue t'on le verbe avoir à la première personne du subjonctif ?

Le temps semble s'être arrêté et je me sens dans la peau d'un écolier essayant de se concentrer sur l'écriture et les règles d'accord. Je regarde autour de moi les autres élèves, certains sérieux d'autres dissipés et je me dis que c'est encore moi qui vais porter le bonnet d'âne.

Musée de l'école publique à Saint-Clar
Ouvert du mardi au samedi de 14h à 18h
Sur réservation pour les groupes - Journée spécial scolaire
Tel : 05 62 66 32 78

Article publié le 26 octobre 2018 par

Caroline