Une visite ludique en audio!

Venez découvrir les secrets de la fondation d'une bastide en écoutant les habitants de Monfort vous raconter cette aventure comme si vous remontiez le temps à l'époque du Moyen-Age!
Voici une visite de la bastide de Monfort que vous pouvez écouter sur votre téléphone ou sur votre tablette. Elle est gratuite et très facile d'accès, nous vous souhaitons une belle balade à Monfort!

Téléchargez ici les pistes audio! C'est parti!

Piste 1 : Découverte de la bastide

 

Piste 2 : La halle

 

Piste 3 : La maison

 

Piste 4 : Les murailles

 

Piste 5 : Bonus

 

Nous espérons que vous avez passé un très agréable moment et vous remercions de votre participation à la découverte de la bastide de Monfort!

Maison à colombage

Arcades Monfort

Maison Renaissance

Voici les réponses aux énigmes
Action ou Vérité

  • La ville s'appelle Monfort car elle est située sur un promontoire rocheux qui fait penser à un mont. Pour le mot "fort" c'est une volonté des fondateurs d'en faire une place forte et stratégique.
  • La rue principale fait 9 mètres de large, les rues adjacentes font 5 mètres de large.
  • Au marché et dans les foires, les marchands peuvent vendre de la volaille, des légumes et tout objet utile à la vie quotidienne.
  • Autour de la place, il y a 24 arcades.
  • Sur le médaillon de la façade de l'église, c'est un agneau qui est représenté. Il est le symbole du Christ.
  • Entre deux rues il serait possible de construire une maison.
  • Dans leur potager les habitants de Monfort peuvent planter des pois, des fèves, des carottes, des concombres, du panais, du chou...
  • Une bretêche est un petit avancement sur un mur fortifié qui sert à défendre le village.
  • Il y avait trois portes d'entrée dans la ville mais la seule porte fortifiée se trouvait près de l'église.
  • Le poète Guillaume Saluste du Bartas est né à Monfort, dans une maison de la rue principale, à l'angle de la rue Mahourat.

Venez chercher votre cadeau à l'Office de Tourisme de Mauvezin, Cologne, Sarrant ou Saint-Clar!

Article publié le 24 juin 2021