Quelques minutes en présence de Christiane Pieters et vous voilà chargé d'énergie positive.

Énergique, drôle, enjouée

Christiane, est une femme pétillante et généreuse. Elle communique sa bonne humeur à quiconque la côtoie un peu.
Christiane Pieters, aussi à l'aise en tailleur pantalon dans une assemblée plénière qu'en cote et bottes pour la récolte de son ail, elle dédie sa vie à ses concitoyens. Mais plus particulièrement à ses concitoyennes. De sa lutte pour les droits des femmes d'agriculteurs à son engagement pour l'accueil et la protection des femmes battues, Christiane a toujours revendiqué son engagement féministe.

cHRISTIANe
PIETERS

Une femme engagée

Fille et petite-fille d'agriculteurs, c'est avec passion qu'elle pérennise l'exploitation familiale de Castéron depuis plus de 40 ans maintenant. En 1976, elle se retrouve à la tête de cette entreprise et se retrouve confrontée à la précarité des compagnes d'agriculteurs. Ces femmes, n'ont pas de statut officiel, elles se retrouvent donc totalement démunies s'il arrive malheur à leurs époux. De part sa nature militante, Christiane Pieters s'engage alors politiquement, tout en continuant à développer et à diversifier son exploitation.

Attachée au développement des territoires ruraux et à la défense des produits, elle devient vice-présidente de la chambre d'agriculture du Gers, où elle suit "tout ce qui touche aux filières de qualité" (le melon de Lectoure, les petits producteurs de foie gras…). Elle préside également, l’association interprofessionnelle nationale de l’ail, culture qu'elle apprécie entre toutes. Cela, lui permet de protéger la production face aux importations de tous horizons, y compris fort lointains.

Humble et modeste

Christiane Pieters, citoyenne, chef d'entreprise engagée et femme politique aux nombreux mandats (municipaux, intercommunaux et régionaux), s'attache également à la promotion touristique de son territoire.  Présidente de l'association départementale des Gîtes de France et de l'Office de Tourisme Bastides de Lomagne, elle œuvre sur le terrain, dans l'action.

C'est sans conteste ce mélange équilibré et réussi, cet investissement complet au mieux-être de ses concitoyen.ne.s, teinté d'un dynamisme et d'un enthousiasme à toute épreuve, qui lui valent d'être élevée au grade de Chevalier de la Légion d'Honneur.

Mais ne lui dîtes pas que je vous l'ai dit. Humble et modeste, Christiane ne l'arbore que si l'événement l'y oblige. Et si vous l'interrogez sur sa carrière politique et entrepreneuriale, elle vous répondra sûrement ceci :

"Mes engagements me donnent une ouverture d’une richesse extraordinaire sur la société, et des contacts relationnels que j’apprécie beaucoup. Tout cela est une chance et je me sens encore l’énergie et l’envie de continuer. Lorsque je compare ma vie à celle de ma grand-mère ou de ma mère, je me dis que je suis très privilégiée."

Article publié le 12 février 2019 par

Marion